Blog

Au cours de ces dernières années, on observe une hausse de contamination par des IST telles que gonorrhées et chlamydia mais aussi une recrudescence de celles que l’on croyait disparues. Ainsi, la syphilis refait surface tandis que l’on pensait déjà l’avoir éradiquée dans les années 1990.   Selon un rapport de Santé Publique France de 2016, le nombre de personnes infectées par des IST est en hausse. Cependant, la séropositivité est stable depuis 2011. Des données surprenantes dès lors que les campagnes de prévention sont aujourd’hui intensives et que les risques dus à des rapports sexuels non protégés sont bel et bien connus.

Aujourd’hui, l’un des moyens les plus efficaces pour suivre son état de santé et détecter un éventuel problème consiste à faire des analyses sanguines. Elles peuvent être de plusieurs natures selon ce que votre médecin cherchera à vérifier : prise de sang, analyse d’urine… Vous vous rendez le plus souvent dans votre laboratoire de proximité pour effectuer le prélèvement, ensuite envoyé et réalisé dans le plateau technique du laboratoire de biologie médicale, et restitué sous forme de résultats qui seront décryptés par votre médecin. Nous vous aidons à décrypter certaines de ces informations qui vous concernent.

    Les antibiotiques, également appelés médicaments antimicrobiens, sont des médicaments capables d'inhiber la croissance des bactéries ou de les tuer afin de traiter une infection, que ce soit chez l’homme, chez l’animal et parfois chez les plantes. Les antibiotiques sont destinés au traitement des infections bactériennes (par exemple, les pneumonies à pneumocoques ou les infections à staphylocoques). Tous les antibiotiques ne sont pas actifs contre toutes les bactéries. Il existe plus de 15 classes d’antibiotiques qui diffèrent par leur structure chimique et leur mode d’action. Un antibiotique peut s’attaquer à une seule bactérie ou à un groupe de bactéries.[1]

Le vieillissement biologique, aussi appelé « sénescence » implique une détérioration progressive des fonctions de l’organisme au cours du temps. La perception de la vieillesse varie en fonction de chacun et connaît plusieurs définitions. L’OMS retient le critère d’âge de 65 ans et plus. Une définition sociale utilise l’âge de fin d’activité professionnelle, c’est-à-dire 55 - 63 ans. Des épidémiologistes et gériatres estiment que « le vieillissement est un processus qui s’engage très tôt dans la vie ». Enfin l’âge moyen constaté dans les institutions gériatriques est d’environ 85 ans.

Hélia Hakimi-Prévot| 03.07.2017 "L'amélioration des connaissances des politiques, prescripteurs et patients concernant la biologie médicale est une nécessité pour permettre à tous et sur tout le territoire, de bénéficier d'un accès égal aux dernières innovations. Durant ces dix dernières années, la biologie médicale a connu de profondes mutations tant dans son organisation, le contrôle de sa qualité, sa relation au patient qu'au niveau de sa performance.