Open post

Prélèvement sanguin : être à jeun, qu’est-ce que c’est ?

Pour être réellement à jeun, vous devez n’avoir absorbé aucune nourriture en forme solide ou liquide : depuis 8 heures si le jeûne est conseillé mais pas impératif – depuis 12 heures s’il est impératif. Donc, la veille au soir de l’examen, dînez léger et abstenez-vous de grignoter avant le coucher ; au réveil ne petit-déjeunez pas.

Lire la suite “Prélèvement sanguin : être à jeun, qu’est-ce que c’est ?”

Open post

Dossier : la biologie d’urgence

À la fois commune et spécialisée, la biologie d’urgence est essentielle aux établissements de santé, auxquels elle s’adapte en permanence afin de répondre, le plus rapidement possible, à des besoins souvent vitaux. Cette obligation de performances impose des règles drastiques, un fonctionnement optimisé et des échanges permanents avec les cliniciens.

Lire la suite “Dossier : la biologie d’urgence”

Open post

Interview d’Anne-Sophie Joly, patiente experte sur l’obésité

Anne-Sophie Joly, présidente du CNAO (Collectif National des Associations d’Obèses), est une patiente, professeure et anciennement journaliste santé. Elle est membre en tant qu’experte de différents comités auprès du ministère de la santé, de la HAS (Haute Autorité de Santé), et de la commission santé du CSA. Elle assure aussi la co-présidence du Club des Acteurs de la Prévention. Lire la suite “Interview d’Anne-Sophie Joly, patiente experte sur l’obésité”

Open post

Interview de Roger Rua

Roger Rua, médecin libéral, spécialisé en médecine du sport. Il était précédemment président du Syndicat des Médecins Libéraux et assure la vice-présidence de l’association le « Club Des Acteurs de la Prévention ».

Bonjour Roger Rua. En tant que médecin généraliste, pouvez-vous nous dire comment les analyses participent à l’amélioration du diagnostic médical?
Lire la suite “Interview de Roger Rua”

Open post

Épargnons la prévention pour réduire les dépenses de santé

Par Alain Le Meur, Médecin biologiste, Président de l’APBM.

Deuxième pays du monde après les États-Unis pour les dépenses de santé, la France leur consacre 11 % de son PIB. Dans un contexte de crise, et au lendemain du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS), de nouveaux arbitrages budgétaires se profilent atténuant quelque peu cette sanctuarisation budgétaire de la santé. Lire la suite “Épargnons la prévention pour réduire les dépenses de santé”

Posts navigation

1 2 3 4
Scroll to top